Type to search

Biologique et écologique – Production de cannabis par aquaponique verticale à Stewart Farms.

Share

Laquaponique est un terme qui fut inventé dans les années 1970 pour décrire une méthode de culture de plantes qui comprend un mélange de culture hydroponique (culture de plantes dans l’eau) et d’aquaculture (élevage de poissons). Le système symbiotique entièrement fermé mis au point par des cultures anciennes telles que les Aztèques et les Chinois implique poissons, micro-organismes et plantes dans un processus selon lequel tous les éléments de la chaîne alimentaire sont essentiels et rien n’est gaspillé.

En d’autres termes, nos anciens ont découvert le système ultime, durable et fermé, qui utilise les excréments de poisson pour faire pousser des légumes et produit également du poisson pour nourrir la communauté. L’agriculture verticale est généralement hydroponique, ce qui signifie que les plantes sont cultivées dans une eau riche en nutriments. Les fermes verticales maximisent l’espace et utilisent environ 70% moins d’eau que les méthodes de culture traditionnelles.

Derek, Cherie and Tanner

Cultiver du cannabis par aquaponique verticale

Stewart Farms  est une entreprise qui se lance de plus en plus dans la culture du cannabis par le biais d’une agriculture verticale aquaponique, et par conséquent, le développement d’une entreprise de tilapia biologique. Les cofondateurs, Cherie and Tanner Stewart, et Derek Rolston ont plus de 10 ans d’expérience combinée dans l’agriculture verticale en intérieur, ainsi que de la gestion et du développement immobilier. 

Tanner et Cherie ont décidé dinvestir dans l’agriculture verticale seulement 7 jours après la naissance de leur fils. Ils ont reconnu qu’il s’agissait d’une solution viable qu’ils voulaient conserver qui portait des biens sur la sécurité alimentaire et qui était une pratique agricole durable produisant des aliments biologiques

Sachant que le cannabis pouvait également être cultivé verticalement et dans un environnement aquaponique, ils ont décidé d’investir également dans la culture du cannabis. En 2015 le trio a acheté un bâtiment de 100,000 pieds carrés sur 29 acres au Nouveau-Brunswick sur lequel ils développent une ferme verticale pour produire du cannabis médicale.

Production de cannabis biologique et durable

La société est en train de construire une installation de production verticale au Nouveau-Brunswick et prévoit lancer des produits à base de cannabis à des fins médicales en 2020. D’ici 2021, leur capacité maximale sera de 12 200 kg de cannabis biologique par an, avec 200 000 kg. de tilapia bio.

Le plus important peut-être est que, grâce à un processus d’automatisation permettant moins d’impuretés dans les produits et à un environnement de culture exempt d’herbicides et de pesticides, Stewart Farms entend produire du cannabis médical à 100% biologique.

Stewart Farms a pour mission d’établir une nouvelle norme en matière de production de cannabis de qualité pharmaceutique.

Cherie Stewart

Femmes dirigeantes dans le cannabis

La co-fondatrice Cherie Stewart est arrivée dans cette industrie après de nombreuses années en tant que développeur immobilier très réussi. Lorsqu’on a abordé pour la première fois l’idée de créer une société de cannabis, la stigmatisation du travail dans le cannabis était un défi pour cette femme d’affaires/maman. Elle a compris qu’elle devait faire preuve d’audace et s’engager fièrement dans l’industrie du cannabis. En développant un produit qui améliore la vie des gens et qui les aide, Cherie se passionne pour contribuer à changer la stigmatisation liée au cannabis et aime défier sa famille et ses amis par le biais de l’éducation et de l’information.

En fin de compte, Cherie estime que plus de femmes devraient être à la tête des sociétés productrices de cannabis. « Les femmes dirigeantes du secteur doivent faire entendre leur voix sur le cannabis et contribuer à éliminer les stigmates, ce qui permettra d’éclairer et de révéler les opportunités et d’attirer les meilleures femmes dans le secteur », explique Cherie.

Cherie croit que l’avenir du cannabis est extrêmement prometteur. «Nous ne faisons que toucher le sommet de l’iceberg en ce qui concerne le côté médical. Il existe de nombreuses opportunités pour de nouveaux marchés du travail – du commerce de détail au technicien, à la recherche médicale, à la comptabilité, au marketing, etc. Il ne fera que monter d’ici. Le cannabis commence à diriger une révolution médicale à l’échelle mondiale et ne fait que brouiller les frontières entre les médicaments pharmaceutiques et les médicaments à base de plantes. ”

Selon Tanner Stewart, «L’éducation au cannabis amène les gens à regarder le système pharmaceutique dans son ensemble et à considérer le concept de« ne pas nuire, ou de réduction des méfaits ». Avec presque toutes les versions de consommation de cannabis par rapport aux médicaments sur ordonnance, il est très probable que la liste des effets secondaires du médicament sur ordonnance sera longue par rapport à aucun effet secondaire avec le cannabis. Nous voyons la légalisation abattre tant de murs et fournir une meilleure compréhension du fonctionnement des médicaments. ”

Elevated: Marketing Cannabis in the Age of Regulation banner
Tags:
Leslie Andrachuk

En tant que pionnière bilingue dans les medias et marketing numériques mondiaux, Leslie est la plus heureuse lorsqu'elle crée de nouvelles choses et inspire ses équipes. Elle est passionnée par le fait de changer les préjugés qui empêchent les femmes d’exercer leur véritable pouvoir et est reconnaissante qu’elle ait les compétences nécessaires pour apporter de changements réels.

  • 1

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *